Nos Grands Crus Classés

Clos Haut-Peyraguey

Premier Grand Cru Classé en 1855 Sauternes

Le vignoble de Clos Haut-Peyraguey, niché au plus haut point du plateau de la commune de Bommes dans le Sauternais est au coeur des Premiers Crus Classés en 1855.
Il fait face au Château d’Yquem, et ses voisins immédiats se nomment Rayne-Vigneau ou Château Guiraud.
Cette ancienne baronnie a traversé les siècles depuis ses premières vendanges en 1618, bénéficiant d’un terroir et de conditions climatiques uniques alliés à un savoir-faire ancestral lui permettant de faire jouer à ses raisins, une symphonie d’excellence donnant un vin d’or unique et prestigieux : le Sauternes de Clos Haut-Peyraguey.

À la découverte du domaine
de Clos Haut-Peyraguey

Les vins
Clos Haut-Peyraguey

Clos Haut-Peyraguey Bernard Magrez

Premier Grand Cru Classé en 1855 Sauternes

Clos Haut-Peyraguey

Léger débourbage sous contrôle des températures avant fermentation en barriques, neuves ou d’un vin en fonction des dégustations. Soutirages réguliers

Histoire
Clos Haut-Peyraguey

Clos Haut-Peyraguey : le Sauternes des initiés...

Le Clos, dont le nom Peyraguey signifie promontoire, est un joyau de vignes bercées par le soleil et nourries des brouillards de la rivière Ciron qui fait naître des grains de velours donnant un vin d’or unique et prestigieux : le Sauternes de Clos Haut-Peyraguey.

Le vignoble de Clos Haut-Peyraguey, niché au plus haut point du plateau de la commune de Bommes dans le Sauternais est au coeur des 1ers crus classés en 1855. Il fait face au Château d’Yquem, et ses voisins immédiats se nomment Rayne-Vigneau, Sigalas-Rabaud, Lafaurie-Peyraguey, Château, Guiraud et La Tour Blanche !

Cette ancienne baronnie acquise au XVIIIe siècle par Monsieur de Pichard, alors président du Parlement de Bordeaux a traversé les siècles bénéficiant d’un terroir et de conditions climatiques uniques alliés à un savoir-faire ancestral lui permettant de faire jouer à ses raisins, une symphonie d’excellence.

Lors de la classification en 1855, le domaine s’appelait Château Peyraguey. En 1879 le domaine est scindé en deux. Une partie est baptisée Lafaurie-Peyraguey en hommage à Monsieur Lafaurie (ancien propriétaire) qui lui avait donné renommée. Les terres les plus élevées en haut de la colline de Bommes seront nommées Clos Haut-Peyraguey.

C’est en 2012 que Bernard Magrez se porte acquéreur du Clos Haut-Peyraguey à la famille Pauly qui exploitait la propriété depuis 1914. Afin de perpétuer l’excellence de ce Premier Grand Cru de Sauternes mais aussi pour lui donner un rayonnement international, Bernard Magrez veille à apporter des soins minutieux à la vigne s’inscrivant dans la tradition mais aussi l’innovation, pour produire un vin unique : Clos haut-Peyraguey, le Sauternes des inités.

 



Un Premier cru classé en 1855 qui a connu d’illustres propriétaires

Peyraguey dont le nom signifie colline ou promontoire, est une ancienne baronnie acquise au XVIIIè siècle par le Président du Parlement de Bordeaux, Monsieur de Pichard qui se fit guillotiner à la Révolution. C'est à ce moment-là que Monsieur Lafaurie se rendit acquéreur du domaine sous le nom de Pichard-Lafaurie.

Entre 1864 et 1879 cette propriété est passée des mains de Monsieur Saint Rieul Dupouy à celles du Comte Duchatel. C'est lors du partage de l'héritage de ce dernier en 1879 que le domaine a été scindé en deux : une partie a été baptisée Lafaurie-Peyraguey en hommage à Monsieur Lafaurie qui lui avait donné renommée et prestige et les terres les plus élevées en haut de la colline de Bommes seront nommées Clos Haut-Peyraguey. Ces dernières furent acquises alors par un pharmacien parisien, Monsieur Grillon.

C’est en 1914, qu'Eugène Garbay, se rend acquéreur avec Fernand Ginestet de Clos Haut-Peyraguey (il était déjà propriétaire de Château Haut-Bommes). Monsieur Ginestet quelques années plus tard cèdera ses parts à la société familiale. Eugène Garbay fit don des deux propriétés à ses deux petits-fils Bernard et Pierre qui exploitèrent les deux propriétés pendant de longues années.

Martine Langlais-Pauly, née dans les bâtiments d’habitation jouxtant les locaux techniques, voit son grand-père et son grand-oncle Bernard et Pierre, travailler à la vigne et aux chais avec son père Jacques Pauly. Lorsque son père Jacques Pauly alors âgé de 75 ans et après 50 ans de travail sans relâche et de passion sans bornes souhaite se retirer, elle n’hésite pas à reprendre le domaine.

C’est en 2012 que Bernard Magrez se porte acquéreur le Clos Haut-Peyraguey à la famille Pauly afin de perpétuer l’excellence de ce Sauternes mais aussi pour lui donner un rayonnement international.

 

À la vigne & au chai
Clos Haut-Peyraguey

Avec 12 hectares – dont 8 d'un seul tenant – à proximité du Ciron, un affluent de la Garonne, le Clos Haut-Peyraguey voit ses vignes se situer entre 50 et 80 mètres sur des sols gravelo-sableux complexes qui plaisent au sémillon, cépage qui règne presque sans partage sur le vignoble du Clos, avec tout de même un vingtième de sauvignon.

Dans les vignes, les gestes sont ceux de l'agriculture raisonnée. Le remplacement des pieds se fait par complantation, c'est à dire par remplacement des pieds dans les rangs et non par parcelles entières. Une fois le fameux botrytis (ou pourriture noble) apparu sur les grappes de raisins, les vendanges sont manuelles et se font en plusieurs passages, pour ne retenir que les raisins les mieux concentrés en sucre et arômes.

La fermentation par lots se fait pendant quinze à vingt jours dans des locaux tempérés à 22°C dans des cuves thermorégulées. Au chai, après un pressurage lent et progressif, les fermentations et les élevages se déroulent dans des fûts de chêne neufs ou vieux d'un vin, les proportions variant selon la richesse des moûts. L'élevage dure environ 20 mois dans des barriques neuves à 20%. La mise en bouteille au château se fait 22 mois après la récolte.


Clos Haut-Peyraguey : une diversité des sols, un terroir unique.

Le vignoble de Clos Haut-Peyraguey compte des sols gravelo-sableux sur un sous-sol argileux, des sols traversés par des veines d’argile et des sols plus sableux. Cette diversité est directement liée à la qualité du terroir du Clos. Ces différents profils pédologiques de sols et les différences de caractère qu’ils apportent au raisin (structure, gras, puissance, associées à beaucoup de finesse, de complexité et d’élégance) jouent un rôle incontestable dans la richesse aromatique et la complexité du vin de Clos Haut-Peyraguey

L’encépagement maîtrisé du vignoble permet un repérage de la qualité des parcelles et aide à la gestion de la cueillette des raisins le tout dans le cadre d’une agriculture parfaitement raisonnée. L’exposition nord-est de la majorité des parcelles favorise un bel ensoleillement qui cumulé aux brouillards matinaux est responsable d’une excellente maturation des raisins et du développement du botrytis cinerea, la fameuse pourriture noble qui donne au Sauternes de Clos Haut-Peyraguey son caractère unique et ses notes aromatiques si particulières.

Au chai : une vinification et un élevage de précision.

Le pressurage se réalise dans la salle de réception de la vendange, à l’aide de 2 pressoirs pneumatiques. Les cycles de presse sont longs et progressifs, afin d’extraire au mieux les arômes complexes contenus dans les raisins. Le jus s’écoule par gravité dans une cuve souterraine.

Une fois les raisins pressés, un léger débourbage est effectué, sous contrôle des températures et de la turbidité des moûts, afin d’isoler les bourbes les plus grossières du jus de presse. Puis les moûts sont entonnés dans des barriques neuves à l’intérieur du chai de fermentation.

Une fois les équilibres souhaités atteints, les vins sont refroidis pendant plusieurs heures à 4°C. Les vins sont alors soutirés, sulfités et entonnés dans le chai d’élevage.

Chaque lot de vin est élevé séparément. Ceci permet de juger de la qualité selon l’évolution du vin. Chaque lot est analysé et dégusté très régulièrement, et à ce stade des pré-assemblages sont effectués.

Le collage permet de clarifier et affiner le vin avant la mise en bouteille. De nombreux micro-essais sont réalisés afin d’adapter la meilleure méthode et la meilleure dose à grande échelle. Aucune opération n’est systématisée. Une fois ces actions terminées, l’assemblage final du vin peut être réalisé. 

Puis vient le temps de la mise en bouteille à la propriétéselon des critères très précis de qualité. Rigueur et quête permanente de l’excellence sont maître-mots à Clos Haut-Peyraguey. Savoir-faire, viennent s’ajouter à toutes les étapes qui font de Clos Haut-Peyraguey le Sauternes des initiés, Premier Cru Classé en 1855.

Visites
Clos Haut-Peyraguey

Nos prestations

VISITES & DEGUSTATIONS

Les visites (chais, vignes lorsque le temps le permet, et dégustation de 2 ou 3 vins) se font tous les jours de l’année pour les particuliers, ou les groupes de moins de 10 personnes. Des rendez-vous doivent être prévus à l’avance, pour les groupes plus importants. 

Tél. : +33 (0)5 56 76 61 53 / closhautpeyraguey@pape-clement.com