Le Carnet

Préparer une réponse gagnante au réchauffement climatique

Une exceptionnelle initiative de Bernard Magrez pour se préparer au changement climatique.

A l'occasion de la COP21, la question du climat se pose également dans le monde du vin. Le réchauffement climatique pourrait avoir un impact sur la vie des cépages bordelais traditionnels. La question est simple : ces cépages pourront-ils continuer de produire des vins de qualités si ce réchauffement se poursuit ? Il faut donc étudier, se préparer et s'adapter au climat de demain.

Pour cela, Bernard Magrez a décidé de planter au coeur des vignobles, sur une parcelle hors-appellation du Château La Tour Carnet, 49 cépages différents (blancs et rouges) afin d’étudier leur acclimatation et leur comportement. Certains sont originaires de climats plus chauds (Italie, Corse, Espagne, Portugal et Sud de la France), d’autres sont issus de croisements faits par l’INRA et les derniers sont d’anciens cépages bordelais. 

Dès le millésime 2016, nous vinifierons séparément les vins issus de ces cépages pour en étudier la typicité et voir leur potentiel à produire des vins dignes de notre exigence. Alix Combes, directeur du Château La Tour Carnet, nous explique que "le plus important est de conserver la typicité de nos vins".  

Cette entrée a été publiée dans #L'Art du vin
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire