Le Carnet

Ma réponse en Languedoc et Roussillon.

Domaine d’Oustric

J’ai commencé il y a 52 ans dans le vignoble du Languedoc. Le Languedoc est un territoire du sud de la France, correspondant à l'origine aux pays de langue d'oc, rattaché au domaine royal au XIIIe siècle. Son étendue s'est ensuite réduite à l'ancienne province du Languedoc (une des régions où l'on parle l'occitan).

Ce sont ces mêmes valeurs, la diversité et l’excellence, qui guident mon travail de vigneron au domaine d’Oustric, à Couffoulens dans l’Aude. Depuis plusieurs années maintenant, je produis dans ce domaine et aux alentours, une série de vins dont je suis particulièrement fier car ils sont le reflet d’un terroir profondément riche.

Je suis un amoureux des vins du Languedoc. Cette région viticole a su déployer ses ailes avec brio pour atteindre des sommets de qualité, tout en démontrant une incroyable variété. Mais il y a une autre raison pour laquelle je suis extrêmement attaché à cette région. En effet, Couffoulens, petite commune française située dans le département de l'Aude et la région Languedoc-Roussillon est le village dont est originaire la famille de mon épouse.

Niché au confluent de l’Aude et du Lauquet, le village de Couffoulens tire son nom du latin «confluentes». Ce village circulaire est construit autour de son château (le castrum de « Quoffolent). Jusqu’à la Révolution, l’histoire de Couffoulens se confond avec celle de son château. Ancienne station gallo-romain, le village fortifié qui date de 1063 dépendait à l’époque, des Comtes de Carcassonne. Son architecture ronde organisée autour du château a été édifiée par les Romains.

Le village de Couffoulens appartient au canton de Carcassonne. Le site est habité depuis le VIème siècle avant J.C. En 1973 fut découverte la nécropole de Las Peyros située plus ou moins à 700 mètres au sud du village actuel qui possède de nombreuses tombes datant du VIe siècle avant J.-C. à environ 500 avant J.-C. La découverte de cette nécropole et l’étude des différents objets trouvés permettent de dire que Couffoulens était un site ibérique (du VIème siècle au Ier siècle avant J.C), au même titre que Ensérune, Mailhac ou Pézenas.

A deux pas des remparts de la célèbre cité médiévale de Carcassonne, s’étendent donc les vignes du Domaine d’Oustric. «Oustric» était le nom du propriétaire du domaine en 1749.

Le patronyme est porté dans l'Aude et les départements voisins. C'est d’ailleurs un nom de personne d'origine germanique, Austric (austr = l'est + ric = puissant).

Puis je suis allée dans le Roussillon où j’ai également acheté des vignobles mais seulement des vignobles situés sur les coteaux, là où les vins produits sont splendides. J’ai choisi des parcelles auxquelles j’ai donné un nom. Mais pas un nom de domaine ou de lieu-dit. Non, des noms qui évoquent chacun le pourquoi de l’acquisition :

-          Jamais renoncer, cette devise qui est la mienne correspond tout à fait à ce vignoble du Roussillon balayé par les vents forts et accablé par le soleil méditerranéen auxquels les vignes résistent et en puisent le meilleur pour faire un vin splendide.

-          Si mon père savait.

-          Mon seul rêve.

-          Passion d’une vie

-          Sérénité.

Ces vins proviennent chacun de terroirs différents. Ils ont donc des typicités différentes et procurent des émotions toutes distinctes. C’est ce que j’ai voulu proposer aux amateurs de vins, ceux qui recherchent des émotions singulières. Je m’adresse à ces découvreurs, en quête de nouvelles expériences.

C’est ma réponse en Languedoc et Roussillon. Ces vins ne sont pas des vins chers car je me sens le devoir de faire plaisir à tout le monde. Chacun de nous a le droit d’avoir les yeux qui brillent quand il découvre des vins qui correspondent à son budget.

Récemment, j’ai fait l’acquisition d’un Domaine, un petit, voire tout petit vignoble. Il s’appelle Domaine de la Franchise et se trouve en Côtes du Roussillon villages, latour de France. Sa surface est petite. J’ai confié son exploitation à Jeanne Lacombe, une jeune femme qui est aussi Directrice du Château Pape Clément, Grand Cru Classé dans nos Graves de Bordeaux. Elle gère ce vignoble languedocien comme s’il s’agissait d’un grand cru classé. Le vin est d’une élégance que je qualifierais d’exceptionnelle.

En effet, saviez-vous qu’à l’époque de Louis XIII et de Louis XIV, c’était les vins du Languedoc que l’on retrouvait sur la table royale ? Les vins de Bordeaux et d’Alsace sont arrivés plus tard.

Je crois en toute modestie, qu’on ne peut pas faire beaucoup mieux. C’est ma plus grande satisfaction en Languedoc et en Roussillon, ma grande fierté et je remercie Jeanne Lacombe pour cet exploit.

C’est pour toutes ces raisons que j’ai baptisé le Domaine, « Domaine de la Franchise », car j’ai souhaité donner une réponse franche et honnête en Languedoc et Roussillon, fidèle et reconnaissante à la qualité ancestrale de ces vignes.

Louis XIII                                                                   Louis XIV

Cette entrée a été publiée dans #L'Art du vin
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire