Le Carnet

Le Douro, terre de vins et d’olives

olivier-douroLa région du Douro au Portugal, c’est très certainement la vallée la plus accidentée du monde. Pendant des siècles, elle a été remodelée par les hommes et les explosifs pour être plus accessible et permettre aux viticulteurs de la région de travailler dans des conditions acceptables.
Mais c’est aussi un terroir exceptionnel ou depuis plus de 2 000 ans ce terroir schisteux, très précieux pour la vigne et les oliviers mais impropre à d’autres cultures, est cultivé par des hommes amoureux de leur terre.

Là-bas, entre la rivière Tua et le fleuve Douro, dont le nom signifie « en or » j’ai acheté il y maintenant une vingtaine d’années un vignoble, une perle qui produit Esperança, un vin typique à la qualité exceptionnel.

Sur ce terroir, un peu à l’écart des vignes, 3 hectares de jeunes oliviers (ils ont en moyenne entre 40 et 70 ans) produiront environ 5000 kg soit 400 litres d’une huile onctueuse à l'amertume peu présente et aux arômes intenses.
Ces oliviers, des Verdeal Cobrançosa et des Cordovil sont des espèces assez résistantes au froid et à la sécheresse.
C’est d’ailleurs grâce à ses feuilles que l’olivier peut survivre en milieu aride.
Etiquette huile oliveEn effet quand il pleut, les cellules foliaires de ses feuilles s'allongent pour emmagasiner l'eau, et, en cas de sécheresse, se rétractent et bloquent l'activité de photosynthèse.
Les deux variétés cultivées conservent une forme buissonnante qui leur donne un aspect de buisson épineux et sont maintenues à une hauteur de trois à sept mètres afin de faciliter leur entretien et la récolte des fruits. Une récolte souvent bonne, puisque ces variétés sont réputées pour avoir une productivité élevée et constante. Quant aux fruits, ils sont de forme allongée, arrondis au sommet et de couleur plutôt foncée.

L’olivier, un arbre chargé de symboles. Ne dit-on pas d’ailleurs que c’est un arbre béni ?
Une «expression» qui prend tout son sens au Portugal. Vous devriez voir cette symphonie de couleurs. Ses feuilles, d'un vert foncé luisant sur la face supérieure et d'un vert clair argenté, brillent et tranchent avec les feuilles des vignes qui en cette saison tendent vers le rouge.

Une huile d’olive de grande qualité que vous pouvez retrouver dans mes caves de Paris et Pessac.

Cette entrée a été publiée dans #L'Art du vin
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire