Le Carnet

Indétrônable Bordeaux ?

Photo dMes voyages professionnels nombreux m’amènent à penser que la production des grands vins est devenue planétaire.

Dans une bonne quinzaine de pays, bien au-delà de l’Italie et de l’Espagne, en Amérique du Sud, en Californie, en Australie et autres, les bons producteurs de ces pays ont la ferme détermination de produire de très grands vins, élégants, bien structurés, très peu boisés. Contrairement à ce qu’il se dit, ils n’ont pas besoin de nos conseils pour en arriver là. Et de plus, dans bon nombre de pays consommateurs, leur image est bonne.

L’image de Bordeaux reste pour le moment supérieure à tous, mais cela peut-il durer ? Je ne le sais pas, mais ce que je sais, ce que je constate, c’est que la production des grands parfums, la France n’a plus le monopole et pourtant, beaucoup la considère comme indétrônable. Nous, vignerons, français, nous ne devons faire l’économie d’aucun effort. Nous ne sommes plus seuls. Pour ceux qui comme moi voyagent beaucoup, ne sentez-vous pas le vent souffler différemment ? J’ai eu pendant 8 ans un vignoble en Chine et j’y faisais un excellent vin blanc.

Cette entrée a été publiée dans #L'Art du vin
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire