Le Carnet

Un bol d'air à la biennale de Venise

Le vendredi 8 juillet, je me suis rendu à la biennale de Venise, le temps d’une journée marathonienne, témoignage de ma passion pour l’art contemporain. Tous les deux ans, ce voyage à Venise est l'occasion pour moi de prendre le pouls de l’art contemporain, ses permanences et ses mutations.

biennale-de-venise

Venise dans la "lumière"
Cette année la 54ème exposition internationale d’art contemporain se tient dans une Venise en surchauffe. La Biennale de Venise est l'un des évènements les plus importants pour la diffusion et la reflexion sur l’évolution de l'Art. Elle y a regroupé 82 artistes du monde entier. Sous le thème éclairant ILLUMInazioni – ILLUMInations, ou « l’art comme source de lumière et d’inspiration dans un mondé de plus en plus globalisé ».

J’ai fait le voyage accompagné d’Ashok Adicéam, directeur de l’Institut Culturel et de Marie Atina Goldet et Laurent Valéra, résidents à l’Institut Culturel. Ce type d’évènement favorise la création artistique dans la mesure où c’est l’occasion de se confronter et de s’imprégner de ce qui se fait de mieux, aujourd’hui, dans le monde de l’art. C’est aussi l’occasion de discuter avec les artistes et de rencontrer ceux qu’on ne connaît pas encore.

Entant que passionné et collectionneur d’art, je demeure admiratif du talent des artistes et j’aime créer un lien fort avec chacun d’entre eux. Leur accorder du temps et les moyens pour accompagner leurs projets fait partie de mon engagement artistique et culturel.

J'espère que ce moment inoubliable aura été bénéfique à leurs futures créations en résidence à l’Institut. Pour moi ce fut un plaisir de partager cette balade artistique dans la mythique ville de Venise.

Cette entrée a été publiée dans #L'Art de partager
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire