Le Carnet

Tout un symbole

Au Château Pape clément, les vendanges des cépages de sauvignon blanc et gris viennent de démarrer et avec elles le balai incessant des vendangeurs.
Au plus près des vignes et de toute cette agitation se tient majestueux, un olivier. Un olivier planté au Xème siècle, en 950 qui fêtera cette année son 1061ème anniversaire.
Le Xème siècle, je le rappelle, est marqué en Europe par une augmentation des capacités d’échanges, grâce à l'introduction du denier d'argent, que l’on doit aux Carolingiens et, aux progrès agricoles.
En France, le Xème siècle marque l’avènement des Capétiens. Hugues Capet deviendra duc des Francs (960-987), puis roi des Francs (987-996).

olivier-du-chateau-pape-clement

Ce qui me plait avec les oliviers, ce sont tous les symboles, légendes et mythes qui gravitent autour de leurs troncs noueux à l'écorce brune crevassée.
L'olivier, avec la vigne et le blé, fait partie de cette triade méditerranéenne qui, depuis les temps les plus reculés où l'homme est devenu agriculteur, représente à la fois le symbole même de ces civilisations de la Méditerranée et une des composantes majeures de la nourriture des peuples vivant sur ses rivages.
Tous ces symboles je ne les connaissais pas. C’est au contact de Jean Marc Raynal (le responsable de mes vignobles du Sud de la France) que j’ai appris énormément de choses sur les oliviers.
Lors d’une visite de mes vignobles du Sud de la France, il m’a emmené dans la Drome, la ville de Nyons. Là-bas, se trouve un institut de l’olivier ou sont exposées des feuilles d’olivier fossilisées qui dateraient de 8OOO ans avant Jésus-Christ.

Symboles que l’on retrouve dans les trois religions monothéistes.

Que ce soit dans les trois religions révélées que sont le judaïsme, le christianisme et l’islam, l’olivier symbolise la paix, la réconciliation, la bénédiction et le sacrifice. Dans le Coran, l'olivier est un arbre béni, symbole de l'homme universel, et l'huile d'olive en raison de sa pureté, est source de lumière divine pour guider les hommes.

Lorsque Bertrand de Goth prit possession de ce domaine, l’olivier avait déjà près de 350 ans, un jeune homme !
L’arrivée de Bertrand de Goth sur cette terre «bénite» ne date en effet que de 1299, c’est à cette date qu’il reçoit en cadeau le vignoble de La Mothe (une propriété plantée en vignes à Pessac, qui deviendra bien plus tard le Château Pape Clément).
Comme un symbole, cet olivier, arbre béni, domine un vignoble, un terroir lui aussi béni, où depuis le 13ème siècle l’excellence est partout.

Cette entrée a été publiée dans #L'Art de partager
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire