Le Carnet

Le temps d'une soirée

image-picassoVendredi dernier, plus de 350 personnes ont assisté au vernissage privé de « L’Etoffe du Temps », première exposition de l’Institut Culturel Bernard Magrez, la veille de l’ouverture au public.

Sous un soleil radieux et en présence d’artistes de grande renommée, de prêteurs de l’exposition ainsi que de directeurs de nombreuses galeries françaises et internationales, toutes les conditions étaient réunies pour faire de ce vernissage sur invitation, un moment exceptionnel. Tous, nous avons eu l’impression que le temps s’était arrêté.

L’évasion en 20 œuvres mais 21 artistes
L’exposition « l’Etoffe du Temps », met en scène une conversation transversale d’œuvres et d’artistes, conceptuels ou figuratifs, sur le thème du Temps dans l’art contemporain. De Picasso à Othoniel, le parcours de l’exposition présente une vingtaine d’œuvres d’une vingtaine d’artistes qui se mesurent au Temps, l’interrogent avec défiance ou mélancolie. Six sculptures, cinq peintures, cinq installations, deux photographies et deux vidéos déroulent le fil de «L’Etoffe du Temps».

Le 21ème artiste de cette exposition est bel et bien le Château Labottière dont les majestueux salons du XVIIIème siècle bordelais marquent chaque œuvre et chaque visiteur de son emprunte intemporelle.
image-kiefer
Le temps est à l’évasion
J’invite les visiteurs, à venir nombreux découvrir en plein cœur de Bordeaux (5 rue Labottière), ce lieu ouvert, lieu de partage, de culture où l’histoire est partout et le dépaysement total.
Que ce soit le Château, ses jardins, tous deux classés, ou les œuvres d’art que vous pourrez découvrir, tout ici est fait pour vous évader.

Venez prendre le temps, jusqu’au 14 Janvier 2012.

Pour en savoir plus sur l’institut Culturel Bernard Magrez et ses artistes en résidence rendez-vous sur : www.institut-bernard-magrez.com

Cette entrée a été publiée dans #L'Art de partager
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire