Le Carnet

« Entre deux expositions » | collection et nouvelles acquisitions de l’Institut

e-mailing

Pour faire suite à «Here I rest, Mon repos au château» et «Echos» respectivement consacrées à Claude Lévêque et Françoise Pétrovitch, et avant la grande exposition de rentrée prévue au mois d’octobre 2014, l’Institut Culturel Bernard Magrez propose « Entre deux expositions », un accrochage de la collection et des nouvelles acquisitions du centre d’art du Château Labottière.

Doté d’un fonds permanent de quelques 200 œuvres enrichi au gré des coups de cœurs personnels de Bernard Magrez, cette collection rassemble aussi bien les créations d’artistes émergents que celles de grands noms de l’art moderne et contemporain. Elle témoigne de choix éclectiques et de concepts pluriels, à la recherche d’une émotion singulière.

Lorsqu’il évoque sa collection, le compositeur de vins rares avance les propos suivants :

« J’aime l’idée de la collection et de l’espace de liberté qu’elle offre. J’ai collectionné des bronzes, des montres anciennes et puis mon goût pour la création contemporaine a pris le dessus. Aujourd’hui je suis seul juge des achats que je fais, je souhaite être porté par une émotion, que ce soit elle qui guide mon envie de posséder une œuvre. Donc, je n’ai pas de conseiller et ne souhaite pas en avoir. En revanche, j’aime parler avec les artistes, avec les galeristes, avec les commissaires…, leurs points de vue me font évoluer, aiguisent chez moi une sensibilité nouvelle, me permettent de porter un regard sans cesse enrichi sur la création de notre temps ».

Parmi les nouvelles acquisitions que l’on pourra apprécier en parcourant le parc et les salons du Château Labottière, on découvrira les photographies de Sebastiao Salgado, récemment mis à l’honneur à la Maison Européenne de la Photographie, mais aussi le travail de la photographe américaine LaToya Ruby Frazier, auteur de noirs et blancs saisissants ou celui de Lorna Simpson, qui ajoute quant à elle des couleurs vives et explosives à ses collages.

Le regard saisissant de la célèbre Fille afghane de Steve Mc Curry côtoie de son côté la finesse sculpturale de Johan Creten et les figures anthropomorphes du sculpteur Xavier Veilhan, dont les œuvres avaient habité le parc du Château de Versailles en 2009.

fille afghane_no courtesy_squared

Steve Mc Curry, Fille afghane, 1985, photographie, 60,5 x 51 cm, Collection Institut Culturel Bernard Magrez, courtoisie Steve Mc Curry © Steve Mc Curry.

Une nouvelle œuvre de JR vient également enrichir la collection déjà dotée de trois photographies du « street artist », l’une étant actuellement présentée au musée allemand Frieder Burda de Baden Baden pour une exposition monographique.

JR Wrinkles_no courtesy

JR, The Wrinkles of the City, La Havana, Rafael Lorenzo and Obdulia Manzano, 1 year later (artwork by JR, project by JR & José Parlà) Cuba, 2013,photographie couleur, Plexiglas, bois, Collection Institut Culturel Bernard Magrez, courtoisie de JR et Galerie Perrotin © JR 2014.

90 œuvres à découvrir jusqu’au 20 juillet à l’Institut Culturel Bernard Magrez : PAUL ALMASY / VALERIE BELIN / BERNARD BUFFET / JOHAN CRETEN / MARC DESGRANDCHAMPS / WIM DELVOYE / JR / BHARTI KHER / CLAUDE LEVEQUE / BENOIT MAIRE / STEVE MC CURRY / SERGE POLIAKOFF / MARTIAL RAYSSE / LATOYA RUBY FRAZIER / SEBASTIAO SALGADO / LORNA SIMPSON / PIERRE SOULAGES / VICTOR VASARELY / XAVIER VEILHAN / ANDY WARHOL / SHEN YUAN / …

Informations pratiques

Institut Culturel Bernard Magrez
Château Labottière,
16 rue de Tivoli
33 000 Bordeaux

Ouvert du jeudi au dimanche de 14h à 19h
Visites guidées tous les jours à 16h et
sur rendez-vous pour les groupes.

Tarif : 7 €. Réduit : 5 €.
Gratuit : moins de 12 ans, demandeurs d’emploi.
T : 05 56 81 72 77
E : contact@institut-bernard-magrez.com
W : www.institut-bernard-magrez.com

Cette entrée a été publiée dans #L'Art de partager
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire