Le Carnet

Cygnus atratus

Sur la route de Saint-Julien et Beychevelle, le Château La Tour Carnet Grand Cru Classé en 1855 du Haut-Médoc.

D’abord appelé Château de Saint-Laurent, cette ancienne forteresse médiévale fut habitée dès le XIIe siècle, ce qui en fait incontestablement le plus ancien Château du Médoc Sa fameuse tour ronde construite en 1120, son pont-levis et ses douves.
Tout ici évoque la période troublée de la guerre de Cent ans.

Vous ne le savez peut-être pas mais les douves du Château La Tour Carnet sont habitées !

Dernièrement, une nouvelle famille de cygnes y a élu domicile, des cygnes noirs de la famille des « cygnus atratus ».
Une espèce de cygnes originaire d'Australie qui a trouvé dans le Médoc un lieu de villégiature idéal. Les douves du Château La Tour Carnet représentant en effet, un formidable garde-manger. Le cygne noir ne se nourrissant que de végétaux (lentilles d'eau et algues), d’insectes et autres invertébrés.

Ils viennent « cohabiter » avec un couple de cygnes tuberculés. Le mot cohabiter n’est peut-être pas bien choisi dans ce cas précis, tant les confrontations, ont été nombreuses.
Le cygne tuberculé, est réputé agressif envers les intrus sur son territoire. Au château La Tour Carnet, plusieurs fois nous avons eu l’occasion de vérifier cette affirmation. Pendant plusieurs semaines, les males défendirent leur territoire.
Après de nombreuses courses poursuites, combats, morsures, … l’attitude est maintenant à l’apaisement.

Il semble que les deux familles arrivent enfin à vivre « ensemble ».
J’en veux pour preuve la naissance d’un cygneau. Aux dernières nouvelles toute la petite famille se porte bien.
Pourvu que les renards comme l’an dernier ne viennent pas dévorer ce jeune cygneau, mais quoi faire ? Comment les empêcher ? Si vous avez des idées, elles sont les bienvenues.

Cette entrée a été publiée dans #L'Art de partager
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire